La santé des enfants vaccinés: étude Kiggs

Publié le 18 Août 2013

Ne croyez pas ce qu'on vous dit à propos de l'étude Kiggs, lisez-là!

Si vous vous intéressez aux discussions internet portant sur la vaccination, vous pourriez tomber à un moment ou un autre sur une affirmation du type

"L’institut Robert Koch a mené une enquête auprès de 18 000 enfants (étude Kiggs), qui démontre que les enfants non vaccinés sont en bien meilleure santé"

Affirmation éventuellement accompagnée d'un lien qui renvoie, non pas au compte-rendu de l'étude Kiggs par l'institut Koch, mais à l'un ou l'autre document créé par des militants anti-vaccins...
Cette tricherie pas très subtile n'est donc que de la récupération, du recyclage de bidouillages antérieurs.

Pour bidouiller/faire mentir l'étude originale, j'ai relevé trois méthodes (qui en plus sont incompatibles entre elles):

  1. la méthode anglaise: "lisons l'article et affirmons que les conclusions des auteurs sont en contradiction avec le contenu de l'article",

  2. la méthode suisse: "utilisons une partie des données de l'étude, faisons comme si les autres données n'existaient pas, et créons nos propres données",

  3. la méthode allemande: "triturons les données jusqu'à trouver un os à ronger, et ne parlons que de l'os",

Avant d'aborder dans d'autres billets le détail des trois méthodes, commençons par le commencement: l'étude Kiggs, c'est quoi en fait? Vous pouvez lire à l'adresse suivante

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3057555/

L'article a été publié en février 2011. Voici le résumé (mais n'hésitez pas à aller la lire dans son entièreté):

Vaccination Status and Health in Children and Adolescents
Findings of the German Health Interview and Examination Survey for Children and Adol
escents (KiGGS)

Background

Whether unvaccinated children and adolescents differ from those vaccinated in terms of health is subject to some discussion.

Method

We evaluated data on diseases that are preventable by vaccination, infectious and atopic diseases, and vaccinations received that had been collected between 2003 and 2006 in a representative sample of 17 641 subjects aged 0 to 17 years in the framework of the German Health Interview and Examination Survey for Children and Adolescents (Kinder- und Jugendgesundheitssurvey, KiGGS).

Results

Evaluable data on vaccinations were available for 13 453 subjects aged 1–17 years from non-immigrant families. 0.7% of them (95% confidence interval: 0.5%–0.9%) were not vaccinated.

The lifetime prevalence of diseases preventable by vaccination was markedly higher in unvaccinated than in vaccinated subjects.

Unvaccinated children aged 1–5 years had a median number of 3.3 (2.1–4.6) infectious diseases in the past year, compared to 4.2 (4.1–4.4) in vaccinated children. Among 11- to 17-year-olds, the corresponding figures were 1.9 (1.0–2.8) (unvaccinated) versus 2.2 (2.1–2.3) (vaccinated).

The lifetime prevalence of at least one atopic disease among 1- to 5-year-olds was 12.6% (5.0%–28.3%) in unvaccinated children and 15.0% (13.6%–16.4%) in vaccinated children. In older children, atopy was more common, but its prevalence was not found to depend on vaccination status: among 6- to 10-year-olds, the prevalence figures were 30.1% (12.9%–55.8%) for unvaccinated children versus 24.4% (22.8%–26.0%) for vaccinated children, and the corresponding figures for 11- to 17-year-olds were 20.3% (10.1%–36.6%) versus 29.9% (28.4%–31.5%).

Conclusion

The prevalence of allergic diseases and non-specific infections in children and adolescents was not found to depend on vaccination status.

En bref: Les enfants vaccinés contre une maladie infectieuse spécifique sont moins souvent atteints par cette maladie. Au niveau des infections non spécifiques et des allergies/atopies, aucune différence significative, dans un sens ou dans l'autre, n'a été mise en évidence.

Evidemment de telles conclusions ne pouvaient pas plaire à la mouvance anti-vaccin... C'est dommage, eux qui réclament sans cesse ce genre d'étude et prétendent même qu'elles n'existent pas, ils ne sont même pas contents quand un telle étude est réalisée.

Rédigé par Julie

Publié dans #debunking, #Kiggs

Commenter cet article

noname 11/12/2013

On ne demande qu'à vous croire, mais donnez les références de la carte épidémiologique que vous affichez