Publié le 7 Octobre 2014

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Faut bien l'avouer, les anti-vaccinations sont d'excellents chorégraphes, maîtrisant l'art du grand écart, des pirouettes, du saut de chat...

Pour les pirouettes, voici un exemple, parmi d'autres :

Un argument récurrent dans leur discours est le prétendu lien entre le "dangereux mercure" et l'autisme. Ils vous copient/collent des pans entiers d'articles de leurs sites favoris, sans même vérifier les informations, sans même vérifier la présence de ce mercure dans les vaccins...

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Il n'y a pourtant aucun vaccin administré aux enfants français qui contient du thiomersal (=mercure=poison pour les anti-vaccinations) si les parents suivent les recommandations1. Mais peu importe, tant que personne ne le leur fait remarquer, ils valsent les yeux fermés.

La suite de pirouettes vient quand un contradicteur leur signale cette inexactitude... Les antivax enchaînent alors avec cette suite argumentaire :

1/ Il y a du mercure dans tous les vaccins --> Faux, try again !

2/ Il y a du mercure dans les vaccins pour adultes --> Faux, try again !

3/ Il y a du mercure dans un ou deux vaccins utilisés en France mais (faut bien que ça tienne la route), bigpharma met du mercure dans les vaccins mais ne le dit pas...

 

Cela ne semble pas les gêner de parler à l'overdose de ce lien mercure/autisme à des jeunes parents qui se posent la question d'une vaccination pour leur nouveau-né alors que ce bébé ne recevra aucun vaccin avec du thiomersal !

Le grand écart, à présent : Les anti-vaccinations ne parviennent pas à se décider.

Une fois, le vaccin est une vaste supercherie, une hérésie, ça marche pas pour immuniser...

Une fois, le vaccin, ça marche mais vaut mieux une bonne maladie...

Et pour d'autres, les vaccins sont destinés à nous empoisonner. "Bah, ouais, Bill Gates et compagnie, vous pensez qu'ils ne veulent pas nous exterminer ?!"

 

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Ils sont parfois bons en danse synchronisée ...

... quand il s'agit d'être d'accord sur tous les maux causés par les vaccins : sclérose en plaques, autisme, asthme,... Malgré toutes les études, tous les démentis,... Ils vont jusqu'à prétendre que les vaccins sont la cause du syndrome du bébé secoué !

 

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Et même, dernièrement, ils n'ont pas eu peur d'être grotesques en affirmant que les vaccins sont la raison pour laquelle 1/3 des infirmières quittent leur emploi lors des deux premières années.

On peut lire : "Plus d'un tiers de celles-ci quittent leur emploi au cours des deux premières années de service. La confiance dans les autorités de santé et dans la vaccination est historiquement à son niveau le plus bas."

Pourquoi ne pas dire, tant qu'on y est, que ceux qui quittent l'éducation nationale, c'est parce que les craies cassent trop vite !

La raison est évidemment à chercher ailleurs, comme dans la pénibilité du travail d'infirmière, les difficultés liées aux horaires,...

 

Dans leur chorégraphie, le saut de chat et les claquettes :

Ce petit pas de danse appelé "saut de chat" consiste à sauter soigneusement au-dessus de certains aspects liés aux maladies : la rougeole, la coqueluche, la méningite peuvent amener à de graves complications et être mortelles. Mais hop hop, on n'en parle pas ou on les minimise.

Ca plane pour lui?

Ca plane pour lui?

Saut de chat aussi face au nombre de victimes de maladies pouvant être évitées grâce à la vaccination... Mais claquettes de Fred Astaire quand il s'agit de parler des victimes supposées d'une vaccination. Pour les anti-vaccinations, certains enfants ont plus de valeur que d'autres...

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Les anti-vaccinations aiment la technique du jukebox

(ou du moving goal )

Elle consiste, comme on change de disque quand la musique nous déplaît, à changer de sujet : le thiomersal, l'aluminium, le formaldéhyde,... Ils aiment zapper quand ils sont mis face à l'évidence...

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Les anti-vaccinations aiment aussi danser seul la country...

"Je n'ai jamais été vacciné et je vais bien Oyé ! ".

Ils n'ont pas toujours en tête que s'ils vont bien et qu'ils n'ont jamais contracté de maladies (et n'ont pas risqué ses complications graves), c'est parce que sur le dancefloor, il y a d'autres danseurs qui assurent une couverture vaccinale dont ils profitent eux aussi...

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Une fois à court d'arguments, les anti-vaccinations tentent le rock acrobatique

Avec double saltos et tourniquets, ils se retranchent derrière des arguments nauséabonds comme :

- C'est la volonté de Dieu...

- Faut bien mourir de quelque chose...

- Bah, vous savez, y a la drogue, les accidents de la route, le suicide chez les jeunes... (Bah ouais, visiblement, cela permet de rester les bras croisés, comtempler les danseurs et accepter de faire prendre des risques inutiles pour les enfants...)

- Il y a mille ans, on vivait bien sans les vaccins... (Non, l'antivax ne connaît pas la notion d'espérance de vie et ne distingue par la survie de l'individu de celle du groupe.)

 

Les antivax ne savent pas sur quel pied danser....

Mama Mia ! Faudra encore un peu d'entraînement pour que la comédie musicale des anti-vaccinations fasse un tabac...

 

Note 1 : Même s'il n'y a plus de thiomersal dans la quasi totalité des vaccins depuis plus d'une dizaine d'années, jamais aucun lien n'a été établi entre présence de thiomersal et autisme ou autre maladie... Tempête dans un verre d'eau...

Seuls les vaccins contre la leptospirose et le DTvax contiennent du thiomersal... Vaccins non administrés aux enfants chez qui le schéma vaccinal recommandé est suivi.

Note 2 : Merci à tous les anti-vaccinations, vous êtes ma source d'inspiration ! En cadeau, un cours de danse !

Rédigé par Louise

Publié dans #Guest