La Suisse veut éliminer la rougeole d'ici à 2015

Publié le 28 Octobre 2013

L'Europe a pour objectif l'élimination de la rougeole d'ici 2015. D'un côté, l'objectif semble raisonnable puisque la zone OMS des Amériques a démontré il y a une dizaine d'années sa faisabilité. D'un autre côté, la date de 2015 semble un peu trop optimiste, au vu des disparités de couverture vaccinale et de comportements entre les différents pays. Ansi, l'Europe a connu ces dernières années plusieurs flambées épidémiques importantes: France, Grande-Bretagne, Pays-Bas en sont des exemples frappants.

 

Ces sujets ont déjà été traités plusieurs fois sur ce blog :

 

Rougeole et Rubéole : Eliminées d'Europe d'ici 2015 ?   
Rougeole aux Pays-Bas et Religion
Flambée de rougeole en Suisse
Au tour de l'Ecosse
Pourquoi la France n'a pas encore éliminé la rougeole?

 

Pour la Suisse, une mise à jour des données de l'année 2013 ne laisse pas de doutes quant à l'importance de la flambée de l'année en cours:

La Suisse veut éliminer la rougeole d'ici à 2015

Le pic de 2011 correspond à la même flambée que celle qui a touché la France à la même époque. Par contre, le pic de 2013 ne se retrouve pas dans les données françaises, signe que la Suisse gère plus mal la situation (et pourtant, on ne peut pourtant pas dire que le France soit une référence en la matière non plus...) :

La Suisse veut éliminer la rougeole d'ici à 2015

Les autorités de santé suisses ont donc décidé d'agir par une campagne d'information:

 

Les cantons et la Confédération suisses luttent pour éradiquer la rougeole

 

(Remarque : il y a souvent une confusion entre les termes d'éradication et d'élimination. Les définitions exactes sont données dans un ancien billet. Il faut retenir que l'élimination est locale, tandis que l'éradication est mondiale. Ainsi la variole est éradiquée mondialement, tandis que la polio est éliminée d'Europe par exemple.)

Une campagne de lutte contre la rougeole débutera dès lundi dans toute la Suisse. Confédération et cantons veulent éradiquer la maladie d'ici à 2015.

Confédération et cantons veulent éradiquer la rougeole du territoire d'ici à fin 2015. Dans ce but, ils lancent ensemble dès lundi dans toute la Suisse une campagne d'information.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la stratégie nationale d'élimination de la maladie. Pour atteindre cet objectif, 95% de la population doit être immunisée, notamment par le vaccin, a souligné vendredi l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) devant les médias. Actuellement ce taux est de 85%, avec de grandes disparités selon les cantons.

En informant la population, la Confédération et les cantons visent en priorité à améliorer la couverture vaccinale des enfants de moins de deux ans. Nonante-cinq pour cent d'entre eux devront avoir reçu deux doses de vaccin. Actuellement, 8% n'en ont reçu qu'une et sont donc insuffisamment protégés.

Concernant les adultes, ce sont ceux âgés de moins de 50 ans qui sont visés par la campagne. Ils sont invités à combler d'éventuelles lacunes de vaccination. Les personnes nées avant 1963 ne sont pas concernées, car elles ont pratiquement toutes contracté la rougeole, précise l'OFSP.

Liberté de chacun

Chacun reste libre de se faire vacciner, mais l'OFSP estime qu'il s'agit d'un "acte de solidarité". "En se protégeant soi-même, on protège également les personnes qui, pour des raisons médicales, ne peuvent se faire vacciner ou dont la protection est insuffisante", note-t-il.

Et de rappeler que depuis le début de cette année et jusqu'à fin 2015, la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole est libérée de la franchise d'assurance.

Deuxième axe de la campagne, la lutte contre les flambées de rougeole, qui est du ressort des cantons. Ces pics doivent être combattus de la même manière dans tout le pays, indique l'OFSP, qui a en conséquence préparé des directives définissant le rôle des différents acteurs susceptibles d'intervenir.

Spots à la TV et au cinéma

Une brochure d'information sur la rougeole sera disponible dans les cabinets médicaux, les pharmacies, les hôpitaux, les crèches et les écoles. Ces informations seront également disponibles sur Internet à l'adresse www.stoprougeole.ch.

Enfin, des spots seront diffusés à la télévision et dans les cinémas. Les 2 millions de francs par année sur trois ans que coûtera la campagne seront partagés entre la Confédération et les cantons.

Depuis début 2013, 179 cas de rougeole ont été déclarés, contre 61 pour la même période de l'année précédente. Soit une hausse de 193%. L'OFSP rappelle encore que la rougeole peut entraîner de graves complications et parfois conduire à la mort. Si le vaccin n'existait pas, 20 à 30 personnes succomberaient à la maladie chaque année.

Les cantons et la Confédération suisses luttent pour éradiquer la rougeole

Rédigé par Julie

Publié dans #Suisse, #Actualité

Commenter cet article