Syrie, le retour de la rougeole (entre autre)

Publié le 8 Juin 2013

Syrie, le retour de la rougeole (entre autre)

Résurgence de la rougeole en Syrie, et dans les pays qui accueillent les réfugiés.

Détails dans les deux articles mentionnés ci-dessous.

(Origine de l'illustration)

SYRIE • Les épidémies semblent inévitables

http://www.courrierinternational.com/article/2013/06/06/les-epidemies-semblent-inevitables

La situation sanitaire en Syrie – ainsi que le sort des réfugiés syriens vivant dans des conditions déplorables dans les pays limitrophes – est devenue très inquiétante. L'Organisation mondiale de la santé sonne l'alarme.

[...]

Menace pour les voisins

La Syrie est par ailleurs témoin d'une résurgence de la rougeole, malgré les efforts pour mettre rapidement en œuvre des campagnes de vaccination. La maladie avait disparu du pays en 2010-2011, mais 139 cas ont déjà été répertoriés en 2013. A l'approche de l'été, la situation va empirer, explique Elizabeth Hoff : "Il fait très, très chaud en Syrie, ce qui favorise la prolifération des bactéries."

Enfin, chaque maladie qui se propage en Syrie menace aussi les pays voisins. Des cas de rougeole, de tuberculose et de leishmaniose cutanée (une infection provoquée par un parasite transmis par des piqûres de phlébotome [insecte hématophage]) ont déjà été répertoriés chez des réfugiés syriens au Liban, en Irak, en Turquie et en Jordanie, où 1 000 à 2 000 Syriens fuient quotidiennement [plus de 470 000 depuis mars 2011].

[...]

"300 millions $ manquent pour aider les enfants syriens"

http://www.unicef.fr/contenu/actualite-humanitaire-unicef/300-millions-manquent-pour-aider-les-enfants-syriens-2013-06-07

Le conflit en Syrie est l’une des plus graves crises subies par les enfants aujourd’hui dans le monde. La vie de 4 millions d’entre eux a été dévastée et une génération entière est menacée. L’UNICEF continue d’agir, mais les fonds manquent. Les Nations Unies lancent un nouvel appel.

[...]

« Malgré les obstacles rencontrés, l’UNICEF et ses partenaires ont pu accroitre significativement leurs interventions à l’intérieur de la Syrie. Depuis le début de l’année 2013, 8,8 millions de personnes à l’intérieur de la Syrie ont accès à de l’eau potable et domestique. Un million d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole en Syrie et 600 000 dans les pays voisins. Dans ce contexte, il est important de rendre hommage à l’incroyable résilience du peuple syrien et des organisations sans qui nos efforts collectifs n’auraient pas pu aboutir.

[...]

Cet appel doit sauver des vies d’enfants. C’est pourquoi l’UNICEF a besoin de ressources supplémentaires. Actuellement nous faisons face à un manque de fonds d’environ 300 millions de dollars pour pouvoir maintenir le niveau d’assistance et répondre aux besoins croissants des enfants et de leur famille en Syrie et dans les pays de la région.

Avec cet appel, notre première priorité est de fournir de l’eau potable, des installations sanitaires et la vaccination pour protéger les enfants des maladies. Nos autres priorités sont d’aider les enfants à rattraper leur retard scolaire et de les protéger contre les différentes formes de violence et d’abus.

Publié dans #Actualité, #Syrie

Commenter cet article